notre réponse aux besoins de l’autre


En préambule, le foyer Jacques MICHELEZ a été autorisé à ouvrir ses portes dans le cadre du schéma départemental « Handicap 35 ». A ce titre, les résidents à accueillir prioritairement doivent répondre aux critères fixés par le décret d’autorisation du Président du Conseil Départemental ainsi que par notre agrément nous permettant d’accueillir des personnes  handicapées relevant de l’Aide Sociale Départementale.

Il nous est donc demandé d’accueillir 29 personnes handicapées adultes avançant en âge et n’ayant pas de solution de prise en charge soit au sein de leur famille soit au sein d’autres établissements dans le cadre de l’accueil permanent.

 

Les critères d'admission


Les critères définis sont les suivants :

Les personnes déposant leur dossier d’admission doivent être âgées de plus de 45 ans à leur arrivée.

Elles doivent bénéficier d’une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé et d’une orientation vers un foyer de vie prononcée par la Commission Départementale des Droits et de l’Autonomie de la Maison Départementale des Personnes Handicapées.

Sur le plan de la santé, les personnes doivent être en mesure de subvenir à leurs besoins, et ne pas présenter de troubles somatiques graves mettant en cause leur pronostic vital, psychiques non stabilisés, ou un comportement dangereux vis à vis d’eux-mêmes ou des autres.

L’admission, une méthode (Une procédure)


Au préalable :

Dans un premier temps, la Directrice doit, réglementairement, informer la MDPH de toute vacance de place au sein du foyer. Ceci afin que la Maison Départementale puisse en tant que de besoin, lui adresser des dossiers de demande d’accueil de personnes répondant aux critères énumérés ci-dessus.

Une procédure :

Le dossier sera reçu par la Directrice qui réunira alors la commission d’admission de l’établissement. Cette commission, composée d’une personne représentant chaque unité de vie du foyer et de la Directrice qui aura à connaître le dossier de la personne et décidera de l’invitation à venir la rencontrer pour une première prise de contact.

En cas de réponse positive, un courrier sera envoyé à la personne et/ou à son représentant afin de lui fixer la date et l’heure du rendez-vous.

Lors de cette première rencontre, le demandeur aura l’occasion de visiter le foyer, d’exprimer son projet de vie dans la mesure du possible, de poser toute question utile afin de pouvoir émettre un avis éclairé sur sa possible venue.

Cette première phase passée, le Directrice réunira la commission d’admission du foyer, sous huit jours, afin que cette dernière évalue la faisabilité de l’admission, l’unité de vie qui accueillera la personne en cas d’avis favorable ainsi que la personne qui l’accueillera à son entrée.

En cas d’avis favorable, la Directtrice invitera le futur résident  à une deuxième rencontre.

Lors de cette rencontre, la personne cooptée pour l’accueil sera présente. Le règlement intérieur, le livret d’accueil seront remis à la personne. Les modalités de financement ainsi que la participation aux frais d’hébergement du résident seront clairement exposées à la personne elle-même et à son représentant. Le dossier de demande de prise en charge de l’Aide Sociale des frais d’hébergement ainsi que la demande d’APL seront données à la personne.

Lors de cette deuxième visite, la présence de l’infirmier du foyer sera importante. En effet, beaucoup de résidents ont un traitement, présentent des pathologies qu’il est nécessaire de prendre en compte. La présence de l’infirmier permettra d’éclairer la commission d’admission sur la faisabilité de l’accueil. En effet, un résident potentiel présentant des troubles graves, nécessitant une prise en charge lourde sur le plan médical, ne pourra peut-être pas être admis dans la mesure où la continuité des soins ne pourra pas être assurée.

Le Résident devra alors donner son avis définitif,  un courrier de confirmation devra être envoyé à la Directrice du foyer par la personne elle-même ou son représentant sous quinzaine.

A réception de cet accord du Résident, le directeur enverra un rapport de situation au regard de l’admission au Médecin départemental pour avis conforme.

Après réception de l’avis, une date précise d’accueil sera fixée en concertation avec l’unité de vie.

Cette procédure tend à respecter la volonté du résident. En effet, nous affirmons que nous sommes bien là dans le cadre d’un accueil volontaire et non d’un placement. L’accord de la personne, fût-il minime, sera en tout point recherché.

Conclusion :

S’il nous paraît indispensable de respecter cette procédure d’admission, c’est que notre volonté est de permettre au Résident de se prononcer sur son nouveau projet de vie de façon la plus éclairée possible.

Quitter son lieu de vie, sa famille représente pour toute personne une rupture qui peut être plus ou moins bien vécue. Respecter cette procédure c’est aussi se conformer à la Charte de la Bientraitance élaborée par le Conseil Départemental